60 ans et moins que jamais: le "Grand Seiko" fête un anniversaire marquant | Montres Cosmos

Grand Seiko 60th Anniversary Limited Editions, référence SBGH281

Communication plutôt petite

Seiko est à la fois un phénomène, un mystère et une apparente contradiction dans les termes. Au pays du soleil levant, cette manufacture horlogère est une véritable institution depuis sa création en 1881. Le Japon doit non seulement ses nombreux métiers, mais aussi de nombreuses réalisations pionnières dans le domaine du chronométrage. En revanche, de nombreux amateurs de montres européens associent Seiko principalement à l’électronique innovante. Et ils n’ont pas tort.

A commencé une révolution en 1969: Seiko “Astron Quartz

A commencé une révolution en 1969: Seiko « Astron Quartz« 

Après tout, la société a lancé en 1969 avec le « Astron«Une véritable réalisation pionnière du quartz. Cette création est très importante dans leur propre biographie d’entreprise. Un autre événement de 1969, cependant, était à peine mentionné. Ils sont destinés Calibres de chronographe 6139 et 6138 avec rotor à remontage automatique. La recherche du plus haut art horloger et d’une précision officiellement certifiée n’était pas non plus un réel problème en Europe.

Capitaliser sur la précision

Assez différent au Japon. Avait son marché intérieur Seiko déjà dominé dans diverses compétitions de précision dans les années 1950. La raison: l’amélioration intensive et continue de la qualité de nos propres calibres à remontage manuel. En ce sens, un Seikomerveille”A partir de 1956, testant Institut central d’inspection des poids et mesures du Japon facilement les neuf premières places.

« merveille”Est ​​une abréviation de merveilleux, si merveilleux. Cette Calibre à remontage manuel a fait ses débuts en 1956. Il peut être considéré comme un prélude à la «Grand Seiko ”calibre 3180 être valide.

D’un point de vue technique, le calibre à remontage manuel avec seconde centrale utilisée ne devait pas être derrière un Omega 30T2, Peseux 260 ou Zenith 135 cacher. Plus encore: sa qualité exceptionnelle l’a conduit sous une forme optimisée Calibre 3180 en premier « Grand Seiko » chronomètreCes derniers ont vu le jour en 1960, lorsque les compétitions japonaises de précision se sont malheureusement terminées.

1960 le «Grand Seiko » avec le Calibre à remontage manuel 3180 sur le marché. Le nom du modèle se traduit par «une grande précision».

uf dans les compétitions

En tant que brillant père de « merveille » et « Grand Seiko« Montres nécessaires Tsuneya Nakamura cependant des options de comparaison adéquates avec les produits fédéraux. Dans cette situation difficile, le futur président de Seiko Epson a découvert la Concours de chronomètres de l’Observatoire de Neuchâtel. Les Japonais cosmopolites ont travaillé intensément sur la réglementation et ont ainsi mis les produits de Suwa en jeu en tant que vrais concurrents. Cependant, le rendement de 1964 a été plus que décevant. Les produits d’Extrême-Orient n’ont pas dépassé la 144e place. Mais Nakamura a agi selon la devise «maintenant plus que jamais». Par conséquent, lui et son équipe ont commencé à rechercher et à éliminer les sources d’erreur identifiées, telles que l’imprécision, car les spiraux d’équilibre influencés magnétiquement. De plus, la fréquence d’équilibre est passée à quatre ou même à cinq Hertz pour augmenter la précision de la démarche.

En raison de sa forme inhabituelle, le Seiko a reçu Calibre de précision 052 surnommée pomme de terre. La surface de 702 mm² a été précisément adaptée aux conditions de la concurrence suisse.

La somme de toutes les mesures a donné des résultats extraordinairement bons à Neuchâtel et aussi à Genève. Une compétition interne entre les studios a été inspirante Suwa et Kameido, Les deux ont développé leurs propres horloges d’un design spécial.

L’oiseau a tiré le soi-disant « en raison de sa forme spécifique »Patate« -Calibre de Osamu Sugawara de. En seulement cinq ans, Seiko s’est catapulté au Concours de chronomètres suisses à une première place. Raison suffisante pour attirer l’attention sur le travail de précision de nombreuses publicités dans les journaux. Néanmoins, les ventes internationales, entre autres,Grand Seiko«Dans des limites étroites depuis des décennies.

Seiko pour toutes les exigences

La question de savoir pourquoi nécessite plusieurs réponses. Vous ne devez pas perdre de vue la large gamme de produits. Chez Seiko, cela va des garde-temps assez simples pour seulement quelques euros aux meilleures créations comme la «Grand Seiko« Et le » 1974Credor« . Et c’est l’une des raisons pour lesquelles l’entreprise est considérée par de nombreux Européens comme un fabricant de masse. Ses usines laissent plus de 350 millions de mouvements et plus de 16 millions de montres finies par an. Dans cet environnement, Seiko oublie souvent que Seiko produit tous les composants il a besoin, du minuscule spiral d’équilibre aux mains, cadrans, étuis, verres saphir et lubrifiants.

Capitaliser sur la précision du quartz: «Grand Seiko VFA ”de 1972

Dans les années 1970, le produit phare a connu « Grand Seiko«Le départ de la mécanique traditionnelle. À la suite de la révolution du quartz, Seiko a pris une direction complètement différente. L’importance d’une horlogerie mécanique de qualité continue de décliner. 1975 a même entraîné une suspension temporaire de cette ligne de montre. Au Japon, il était presque aussi important qu’un Patek Philippe, Les prix étaient également élevés. Vous et la structure de vente complètement sous-développée ont réduit le succès du « Grand Seiko » dans le vieux monde. Les monstres ont apporté leur spécimen du Japon.

Peu de choses ont changé de ce fait même après 1988, lorsque la demande croissante au Japon pour la renaissance du «Grand Seiko« Led. Dix ans ont été principalement fournis par des cristaux oscillants.

Ce n’est qu’alors que la mécanique traditionnelle est revenue. La direction n’a pas pensé aux points de vente en Europe. Le nombre relativement faible, qui se situait traditionnellement dans la fourchette de mille de la production totale de la maison Seiko, était juste suffisant pour approvisionner le marché intérieur.

Ainsi, le Icône de précision la réputation internationale dont elle jouissait au pays du soleil levant ne se déploie guère à l’international. Le cher «Grand Seiko» était principalement un thème japonais. Et c’est resté ainsi pendant plusieurs années.

« Grand Seiko”Quartz réf. SBGS003, 1988

Aller en Europe

Depuis 2015 et le 55e anniversaire de la «Grand Seiko», Que le fabricant traditionnel japonais a pour marque propre, des montres-bracelets portant cette signature sont également présentes sur le continent européen.

A été épuisé en un rien de temps en 2015. Dans le monde, il n’y avait que 500 exemplaires du puristic “Grand Seiko » Référence SBGR097 avec le Manufacture automatique 9S61, Son boîtier en acier, diamètre 42 millimètres, résiste à l’élément humide jusqu’à une pression de dix bars. Prix: 4000 euros

Bien sûr, les bonnes choses prennent du temps. Peu de clients potentiels comprennent l’équilibre entre bon marché et – tout à fait raisonnablement – cher. Après tout, les cadrans ont le nom ici et là Seiko, La signification du mot supplémentaire Grand et le lien qui en résulte avec le plus haut art horloger ne me sont pas encore venus à l’esprit.

La production de « Grand Seiko«Les calibres et les montres sont réservés à des spécialistes hautement qualifiés.

Parmi les anonymes, Seiko Morioka, À 500 kilomètres au nord-est de Tokyo, possède une usine de fabrication spéciale. Des spécialistes suisses y ont dispensé une formation intensive aux horlogers japonais. le Shizukuishi Watch Studio Avec une soixantaine d’employés, dont une vingtaine d’horlogers de haut niveau, elle produit en fait le meilleur de l’industrie horlogère japonaise.

Le temps ne respecte rien de ce qui se passe sans lui. Réglementer le « Grand Seiko«Le calibre nécessite un soin extrême.

Après avoir réglementé tout le mondeGrand Seiko«L’horlogerie prouve sa précision sur le banc d’essai informatisé

Les mouvements, vous pouvez entendre et être surpris, sont faits à la main dans une mesure que vous ne pouvez plus trouver dans de nombreux endroits en Suisse. Les logements impressionnent par leur raffinement « Zaratsu« –polissage à la main, Et le Norme officielle du chronomètre suisse est même miné par ces mouvements que l’on retrouve dans les nouveaux modèles « Grand Seiko ». La tolérance acceptée à l’état statique se situe entre moins trois et plus cinq secondes par jour.

Les logements du « Grand Seiko« Imperméable? Une goutte d’eau froide sur la montre chaude a fourni la preuve. Si le verre s’embue à l’intérieur, cela signifie qu’il faut retoucher.

Par conséquent, la « Grand Seiko«60 ans après leur lancement, un niveau d’attention ébranlé. Pour l’argent demandé, les montres-bracelets ainsi signées offrent un montant extraordinaire.

Modèle anniversaire pour le 60e anniversaire

Présenté à l’occasion des célébrations du 60e anniversaire Grand Seiko dont un nouveau modèle automatique avec le Numéro de référence SBGH281.

En un sens père et fils: le Grand Seiko à gauche « Self dater« A partir de 1964 et à droite les nouvelles Grand Seiko » 60th Anniversary Limited Editions « , Référence SBGH281

Le cadran bleu, l’aiguille des secondes rouge et le même lettrage de couleur attirent immédiatement l’attention. Ce dernier indique clairement que l’équilibre de l’intérieur intégré Calibre automatique 9S85 la haute fréquence oscille. Plus précisément, le régulateur de vitesse exécute 36 000 demi-vibrations par heure. Les Japonais ont découvert les avantages de la fréquence de cinq Hertz, y compris une faible sensibilité aux chocs et aux changements de longueur, dès les années 1960. En 1966, c’est arrivé Calibre à remontage manuel 5740C sur le marché.

Le solde relativement faible du « Hi-Beat« –Calibre 9S85 oscille avec cinq Hertz vifs.

C’était en 2010 9S85 ses débuts à l’époque exactement 50 ans « Grand Seiko« -Collection. Un nouveau ressort de tension, développé avec le pendant six ans Laboratoire des matériaux métalliques le Université de Tohoku, assure 55 heures d’autonomie. Le spiral moderne, qui est clairement optimisé en ce qui concerne ses propriétés thermiques, magnétiques et résistantes aux chocs et qui est bien sûr fabriqué sous son propre toit, est appelé « Spron 530« .

L’ancre et la roue d’échappement du Grand Seiko calibre automatique 9S85 sont créés dans la technologie photolithographique MEMS

L’ancre et la roue d’échappement sont créées dans la photolithographie »MEMS« -Méthode (« Micro-systèmes électromécaniques« ) lequel de « LIGUELa technologie ressemble. Seiko rejette actuellement systématiquement l’utilisation de silicium, en partie à cause du risque inhérent de casse.

Cette horloge avec date de fenêtre englobe un boîtier en acier au sol exposé de 40 mm de hauteur et 13,3 mm de hauteur avec couronne vissée. L’eau reste à l’extérieur jusqu’à une pression de dix bars. Après 1500 exemplaires au prix unitaire de 6200 euros, la production s’achève.

Avant et arrière du Grand Seiko « Éditions limitées 60e anniversaire » Référence SBGH281

Regarder le profil du modèle Cosmos
Fabricant Seiko
Nom de famille Éditions limitées Grand Seiko 60th Anniversary
référence SBGH281
première Janvier 2020
mouvement d’horlogerie Calibre 9S85
ascenseur automatiquement par rotor à roulement à billes
diamètre 28,4 millimètres
la taille 5,9 millimètres
réserve de marche 55 heures
fréquence d’équilibre cinq hertz
afficher Heures, minutes, secondes, date
particularité précision testée -3 / + 5 secondes / jour (statique)
enveloppe acier
diamètre 40 millimètres
la taille 13,3 millimètres
Étanche dix bar
bracelet Acier inoxydable avec boucle déployante
prix 6 200 euros
limitation 1500 pièces

 

Politique de confidentialite       Amazon partenaire

Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU